Adrien, 2013.

Adrien, 2013.

Métiers de l’attente sera projeté au Kaunas Photo Festival en Lituanie le 17 mai prochain lors de la soirée d’ouverture du festival qui est aussi la nuit des musées !

Quelques figures du Monde pour The Good Life : Nabil Wakim (rédacteur en chef web), Marie-Pierre Lannelongue (rédactrice en chef du M), Louis Dreyffus (président du directoire), Alain Beuve-Méry (président de la DSM), Natalie Nougayrède (directrice de la rédaction) et Alain Frachon (directeur éditorial).

Dans le numéro 13, en kiosque actuellement !

Je ne verrai pas les Appalaches      Work in progress…

Je ne verrai pas les Appalaches      Work in progress…

Glisser vers la douceur du néant.

Finaliste du prix HSBC pour la Photographie 2014 !

Nominé par Simon Baker - conseiller artistique du prix 2014 - conservateur pour la photographie et la création artistique internationale à la Tate Modern de Londres.

Jeanne - Habiter    work in progres
Jeanne, 28 ans, artiste-plasticienne, célibataire. Elle habite un 44m2, en colocation avec une « fantôme », à Pantin (93) depuis un an et demi. Elle met 53% de ses revenus dans son loyer.« Mon parquet qui est chaleureux, mon quartier que j’aime, mes voisins que j’aime bien aussi ! L’essentiel c’est que je me sente bien, que j’aime y dormir, y manger mais aussi que j’aime en partir en sachant que je serai contente d’y revenir. » Jeanne

Jeanne - Habiter    work in progres

Jeanne, 28 ans, artiste-plasticienne, célibataire. Elle habite un 44m2, en colocation avec une « fantôme », à Pantin (93) depuis un an et demi. Elle met 53% de ses revenus dans son loyer.

« Mon parquet qui est chaleureux, mon quartier que j’aime, mes voisins que j’aime bien aussi ! L’essentiel c’est que je me sente bien, que j’aime y dormir, y manger mais aussi que j’aime en partir en sachant que je serai contente d’y revenir. » Jeanne

Mon portrait de Sylvie Planche dans le Causette de février !

Un petit post à propos de mon travail à Gulmarg dans le blog sur la photo documentaire de Geoffrey Hiller ! Thanks Geoffrey !!

Un petit post à propos de mon travail à Gulmarg dans le blog sur la photo documentaire de Geoffrey Hiller ! Thanks Geoffrey !!

Olivier, Zoé et Camille - Habiter    Work in progress
Camille, 32 ans, responsable visuel merchandising, Olivier, 35 ans, responsable évènementiel - et Zoé, 2 ans, enfant éveillé - , pacsés, en couple depuis six ans. Ils habitent un 64m2, en location, dans le quartier de Gambetta à Paris (20ème) depuis deux ans et demi. Ils utilisent 30% de leurs revenus dans leur loyer.« C’est un tout, pas uniquement un lieu mais plutôt une façon de vivre des espaces, donc pour moi c’est avoir mon petit nid dans un quartier parisien sympa et dans un appartement qui a du charme. Après, là dedans, je fais ma déco pour en faire un endroit dédié au cocooning. » Camille« La « famille ». Chez moi, c’est là où je vais retrouver Camille et Zoé et passer du temps avec elles. Le lieu, en soi, je m’en moque un peu. Par contre, il y a une pièce essentielle, c’est la cuisine. J’adore cuisiner et partager autour de la nourriture. » Olivier

Olivier, Zoé et Camille - Habiter    Work in progress

Camille, 32 ans, responsable visuel merchandising, Olivier, 35 ans, responsable évènementiel - et Zoé, 2 ans, enfant éveillé - , pacsés, en couple depuis six ans. Ils habitent un 64m2, en location, dans le quartier de Gambetta à Paris (20ème) depuis deux ans et demi. Ils utilisent 30% de leurs revenus dans leur loyer.

« C’est un tout, pas uniquement un lieu mais plutôt une façon de vivre des espaces, donc pour moi c’est avoir mon petit nid dans un quartier parisien sympa et dans un appartement qui a du charme. Après, là dedans, je fais ma déco pour en faire un endroit dédié au cocooning. » Camille

« La « famille ». Chez moi, c’est là où je vais retrouver Camille et Zoé et passer du temps avec elles. Le lieu, en soi, je m’en moque un peu. Par contre, il y a une pièce essentielle, c’est la cuisine. J’adore cuisiner et partager autour de la nourriture. » Olivier

Ce mercredi, mon portrait du percussioniste Minino Garay pour Libération !

Ce mercredi, mon portrait du percussioniste Minino Garay pour Libération !

Habiter - Félix et Clémentine   work in progress
Clémentine, 27 ans, interne en médecine, et Félix, 28 ans, journaliste rédacteur, mariés, en couple depuis trois ans. Ils habitent un 32m2, en location, dans le quartier de Château Rouge à Paris (18ème) depuis deux ans. Ils mettent 20% de leurs revenus dans leur loyer parisien et viennent d’acquérir une maison à la campagne.« Un lieu où je peux extrêmement bien dormir quand je ne suis pas à l’hôpital, c’est le point essentiel. Sinon, il y a aussi la possibilité d’inviter des gens dans un lieu chaleureux où je me sens bien, qui sent bon et où j’ai mes repères. » Clémentine« Le fait d’avoir un territoire qui m’appartient pleinement, où, si je le souhaite, personne ne rentre. C’est chez moi et pas chez les autres. C’est ça le plus important, cette notion de territoire. » Félix

Habiter - Félix et Clémentine   work in progress

Clémentine, 27 ans, interne en médecine, et Félix, 28 ans, journaliste rédacteur, mariés, en couple depuis trois ans. Ils habitent un 32m2, en location, dans le quartier de Château Rouge à Paris (18ème) depuis deux ans. Ils mettent 20% de leurs revenus dans leur loyer parisien et viennent d’acquérir une maison à la campagne.

« Un lieu où je peux extrêmement bien dormir quand je ne suis pas à l’hôpital, c’est le point essentiel. Sinon, il y a aussi la possibilité d’inviter des gens dans un lieu chaleureux où je me sens bien, qui sent bon et où j’ai mes repères. » Clémentine

« Le fait d’avoir un territoire qui m’appartient pleinement, où, si je le souhaite, personne ne rentre. C’est chez moi et pas chez les autres. C’est ça le plus important, cette notion de territoire. » Félix

Portraits de Monique Pinçon-Charlot, sociologue et “copine de Causette” ce mois-ci !

Paru ce mercredi dans le numéro de décembre-janvier !

François et Léa - Habiter   work in progress
Léa, 24 ans, chargée de production et François, 28 ans, monteur, en couple depuis sept ans. Ils habitent un 40m2, en location, dans le bas Montmartre à Paris (18ème) depuis trois mois. Ils investissent 23% de leurs revenus dans leur loyer.« Vivre avec mon amoureux dans mon espace avec l’idée du privé, de l’intime. Un lieu à mon image, où il y a mes affaires, où je peux accueillir mes amis, y faire les choses que j’aime comme lire ou cuisiner. C’est aussi un lieu dont je dois m’occuper, dont j’ai envie de prendre soin. » Léa« L’idée de transmettre ma personnalité au travers d’un lieu. Il faut que celui-ci me corresponde, que ce soit mon cocon avec une ambiance rassurante et enveloppante, par le biais de l’éclairage, l’utilisation de certains matériaux et le fait d’y mettre mes objets. » François

François et Léa - Habiter   work in progress

Léa, 24 ans, chargée de production et François, 28 ans, monteur, en couple depuis sept ans. Ils habitent un 40m2, en location, dans le bas Montmartre à Paris (18ème) depuis trois mois. Ils investissent 23% de leurs revenus dans leur loyer.

« Vivre avec mon amoureux dans mon espace avec l’idée du privé, de l’intime. Un lieu à mon image, où il y a mes affaires, où je peux accueillir mes amis, y faire les choses que j’aime comme lire ou cuisiner. C’est aussi un lieu dont je dois m’occuper, dont j’ai envie de prendre soin. » Léa

« L’idée de transmettre ma personnalité au travers d’un lieu. Il faut que celui-ci me corresponde, que ce soit mon cocon avec une ambiance rassurante et enveloppante, par le biais de l’éclairage, l’utilisation de certains matériaux et le fait d’y mettre mes objets. » François